18/10/2020

Entre 15 et 25 épisodes d’intoxication au monoxyde de carbone surviennent chaque année sur le département de l’Ain ce qui représente 40 à 120 personnes intoxiquées.
 
Ces intoxications surviennent principalement durant la période de chauffage et sont le plus souvent liées :

  • à un mauvais fonctionnement d’un appareil de combustion (chaudière, cuisinière…) ;
  • à un mauvais entretien des conduits d’évacuation des fumées ;
  • à un manque de ventilation ou à l’obstruction des grilles d’aération ;
  • à l’usage prolongé d’appareils de chauffage d’appoint ;
  • à l’utilisation, à l’intérieur de locaux, de groupes électrogènes, de braséro, de barbecue, ou d’outils à moteur thermique (tronçonneuses…).

Monoxyde de carbone : comment prévenir les intoxications

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique qui touche chaque année plus d’un millier de foyers, causant une centaine de décès par an. Il peut être émis par tous les appareils à combustion (chaudière, chauffage d’appoint, poêle, groupe électrogène, cheminée…).
Pour éviter les intoxications, des gestes simples existent :

  • Avant l’hiver, faites vérifier vos installations de chauffage et vos conduits de fumée par un professionnel qualifié.
  • Veillez toute l’année à une bonne aération et ventilation de votre logement, tout particulièrement pendant la période de chauffage : aérez au moins 10 minutes par jour et veillez à ne pas obstruer les entrées et sorties d’air de votre logement.
  • N’utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, etc.
  • N’installez jamais les groupes électrogènes dans un lieu fermé (maison, cave, garage…) : ils doivent être impérativement placés à l’extérieur des bâtiments..

En savoir plus : https://www.santepubliquefrance.fr/

En poursuivant votre navigation sur ce Site Internet, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de ce site et de ses services.